Revue Europe n° 109-110- ROMAIN ROLLAND.


Livres Couvertures de Revue Europe n° 109-110- ROMAIN ROLLAND.
3.5 étoiles sur 5 de 2 Commentaires client

Revue Europe n° 109-110- ROMAIN ROLLAND. - Currently, there was no description for Revue Europe n° 109-110- ROMAIN ROLLAND.. Will be updated soon.

Télécharger Livres En Ligne

Détails Revue Europe n° 109-110- ROMAIN ROLLAND.

Le Titre Du LivreRevue Europe n° 109-110- ROMAIN ROLLAND.
AuteurRevue
ISBN-10B009ONYEXS
EditeurLes Editeurs français réuni
Catégorieschroniques
Évaluation du client3.5 étoiles sur 5 de 2 Commentaires client
Nom de fichierrevue-europe-n-109-110-romain-rolland.pdf
La taille du fichier21.94 MB


13 août 2014
Il vit en un temps où le vertige de l'émancipation saisit les esprits, les consciences, les "moi" - superficiels ou profonds -, où la parole de Bergson, au Collège de France, tombe sur un parterre de chapeaux fleuris. Les "belles âmes" croient s'épanouir enfin et se retrouver dans un monde qui, en fait, s'enfonce progressivement dans la servitude. Romain Rolland se dresse alors, ou se redresse, comme un "homme libre", un homme vraiment libre, sans commune mesure avec le fantoche de Barrès, "deux yeux clairs et sincères" - les yeux de Jean-Christophe ou d'Annette -, une simplicité de "Huron", un caractère farouche et fier de "loup" ou de "marcassin". Mieux, un homme qui s'est libéré et qui inlassablement se libère, qui ne s'englue jamais.... (extrait d'un portrait signé Pierre Grandgeorges) + Lire la suite

14 octobre 2014
Premier contact avec Romain Rolland et, soyons franche, je suis plutôt déçue de celui-ci. J'ai trouvé son écriture de qualité, mais désuète. C'est sûrement dû à sa pièce de théâtre "Savonarole" dont le sujet (la religion, pour faire court) m'est très éloigné. Ce document contient également son carnet de voyage quand il a visité l'Espagne. Et sincèrement, je n'y ai rien découvert de palpitant. Oui, bien sûr de nos jours, découvrir d'autres pays est beaucoup plus simple et c'est vrai qu'à ce sujet, je connaissais déjà pas mal de choses. Mais pourquoi comparer, sans arrêt, l'Espagne avec l'Italie ? Enfin, nous approchons un peu plus l'homme lorsque l'on aborde la partie épistolaire : échanges avec divers admirateurs. C'est certainement la partie qui m'a le plus intéressée. Je n'ai pas poursuivi la lecture de ce document, l'ennui me guettait a chaque page. Je m'attendais, comme Stefan Sweig, a être en admiration devant cet écrivain, prix Nobel de littérature en 1915, mais... de toutes façons, c'était un premier pas vers cet auteur et je compte bien sur les babélionautes, et sur Gill en particulier que je remercie pour le prêt de cet ouvrage, pour m'aider à choisir d'autres lectures. + Lire la suite

18 août 2014
Ce numéro de la revue "Europe" est réellement exceptionnel, et ceci à plusieurs titres. Tout d'abord, c'est un numéro spécial consacré à Romain Rolland. Ensuite il contient de nombreux trésors, recèle quelques petits secrets de derrière les fagots et se révèle comme une véritable mine inédite d'information. Il débute par un récit de voyage. Romain Rolland commente au jour le jour, à la manière d'un journal intime, ses pérégrinations en Espagne effectuées durant les mois de mars et d'avril 1907. Puis la revue nous offre le texte, fragmentaire il est vrai, mais presque complet d'une pièce de théâtre, inédite, écrite en 1896 : "Savonarole", un acte composé de dix-sept scènes et suivi de quelques notes. Puis vient une bibliographie complète et détaillée des oeuvres de Romain Rolland. J'y ai débusqué quelques titres de son théâtre que je ne connaissais pas. Quel bonheur, moi qui ne pensais plus jamais avoir le plaisir de découvrir un acte de l'auteur du théâtre de la révolution. - "la Montespan", drame historique en trois actes écrit en 1904 - "les trois amoureuses", pièce dramatique en trois actes écrite en 1906 - "les vaincus", drame en quatre actes écrit en 1922 Les bonnes surprises ne sont pas pour autant terminées : après quelques bons morceaux de correspondance avec des membres du comité Europe, l'on découvre avec plaisir trois articles de fond, solides et passionnants, qui nous présentent plus amplement l'homme et l'écrivain. - "un héros de l'humanisme moderne" de Pierre Grandgeorges - "le printemps Romain" de Louis de Villefosse - "Romain Rolland" de Ivan Anissimov Quelques pages de chroniques de cinéma, de théâtre, de littérature, de musique, d'art, quelques notes de lecture et la revue se referme avec regret. + Lire la suite