Eric aux Yeux Brillants


Livres Couvertures de Eric aux Yeux Brillants
4 étoiles sur 5 de 2 Commentaires client

Eric aux Yeux Brillants - Au moment où, en France, s'éteignait la grande tradition du roman populaire (Balzac, Dumas, Sue, et tant d'autres) avec le XX1 siècle, les Anglo-Saxons prenaient le relais et de quelle façon (Stevenson, Kipling, Wilkie Collins, Rider Haggard, etc.). Sir Henry renouvelle complètement le genre du roman d'aventure avec sa capacité d'inventer des histoires élémentaires (C. G. Jung comprit que le romancier avait réussi à atteindre le noeud éternel des archétypes h...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Eric aux Yeux Brillants

Le Titre Du LivreEric aux Yeux Brillants
AuteurHenry Rider Haggard
ISBN-102714309372
EditeurJosé Corti
Catégoriessaga
Évaluation du client4 étoiles sur 5 de 2 Commentaires client
Nom de fichiereric-aux-yeux-brillants.pdf
La taille du fichier27.28 MB


25 juillet 2016
Swanhild la sans père avait pour mère Groa la sorcière. C’était une finnoise, et on racontait que le bateau sur lequel elle naviguait, tandis qu’il longeait les îles Westman, à l’abri de ses côtes, pris dans un violent coup de vent du nord-est, avait été mis en pièces sur les rochers, et que tous ses occupants avaient été capturé dans le filet de Rán1* et noyés, à l’exception de Groa elle-même, qui s’en était tirée grâce à ses pouvoirs magiques. Une chose est sûre : lorsque, le lendemain de la tempête, Asmund le Prêtre descendit sur le rivage, à la recherche de quelques chevaux perdus, il y trouva une femme magnifique, qui portait une robe pourpre et une grande ceinture d’or. Elle était assise sur un rocher et peignait sa chevelure noire, tout en chantant. À ses pieds, gisait un cadavre d’homme, allant et venant dans un bassin au gré du courant. Il lui demanda alors d’où elle venait, et elle répondit : – De là où se baignent les cygnes*. Ensuite, il la questionna sur sa famille. Alors, désignant le cadavre, elle lui confia qu’il en était le seul et dernier représentant. + Lire la suite

25 juillet 2016
Sigmund Freud et Carl Jung se sont penchés sur son oeuvre, Henry Miller le comptait comme l'une des influences littéraires les plus importantes de sa vie, et il fut le grand rival autant que l'ami proche de Rudyard Kipling… sir Henry Rider Haggard (1856-1925) reste en Angleterre un indéboulonnable classique, l'équivalent pour nous d'un Alexandre Dumas. En France, ce prolifique auteur d'une cinquantaine de romans d'aventures est aujourd'hui encore relativement inconnu. Cette réédition répare cette injustice.

25 juillet 2016
Il y a bien longtemps dans le sud vivait un homme ; c’était avant que Thangbrand*, fils de Wilibald, ne prêche en Islande le Christ blanc*. On l’appelait Éric aux yeux brillants, fils de Thorgrimur, et en ce temps-là aucun homme ne l’égalait en force, beauté et témérité ; pour toutes ces choses, il était le premier. Mais en matière de chance, il n’était certes pas le mieux placé. Deux femmes vivaient dans le sud, pas très loin de l’endroit où les îles Westman* se dressent au-dessus de la mer. L’une se nommait Gudruda la belle, et l’autre Swanhild, la fille de Groa, surnommée la sans père. Elles étaient demi-sœurs, et aucune femme ne les égalait à cette époque car elles étaient les plus belles de toutes, encore qu’elles n’aient rien eu en commun si ce n’est leur sang et leur haine. Maintenant d’Éric aux yeux brillants, de Gudruda la belle et de Swanhild la sans père, il nous faut raconter l’histoire. + Lire la suite