Praga magica


Livres Couvertures de Praga magica
4.45 étoiles sur 5 de 11 Commentaires client

Praga magica - Livre baroque sur Prague, ville labyrinthe et carrefour de l'Europe, résidence au XVIe siècle du roi de Bohême et de Hongrie, maître de l'Autriche et empereur romain, témoignage d'un illustre passé et d'une résistance souterraine à l'oppression, cet essai d'anthropologie culturelle tient du voyage initiatique. Avec un humaniste exceptionnel, Angelo Ripellino, le lecteur ébloui entretient une brillante conversation littéraire et historique. Dans cette capitale...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Praga magica

Le Titre Du LivrePraga magica
AuteurAngelo Maria Ripellino
ISBN-102266153625
EditeurPocket
Catégoriesmystère
Évaluation du client4.45 étoiles sur 5 de 11 Commentaires client
Nom de fichierpraga-magica.pdf
La taille du fichier25.47 MB


21 janvier 2012
Prague, un coeur de l'Europe, Mozart, Kafka, Hasek, le golem de rabbi Low... Angelo Maria Ripellino nous entraîne dans un étrange et délicieux voyage, plein d'ombres, de mystères ou de lumières. C'est aussi un parcours dans le dédale des cultures tchèque, allemande ou juive hassidique. Où un itinéraire dans ces littératures qui, entre autres, bouleversèrent le XXe siècle. "Il ne nous reste plus qu'à parcourir ensemble le très long, le chaplinien chemin de l'espérance."

21 janvier 2012
Aujourd'hui encore, toutes les nuits, à cinq heures, Franz Kafka rentre chez lui rue Celetna (Zeltnergasse) coiffé d'un chapeau melon et vêtu de noir. Aujourd'hui encore, toutes les nuits, Jaroslav Hasek proclame dans une taverne à ses compagnons de bouteille que le radicalisme est nuisible et que seule l'obéissance permet d'atteindre le vrai progrès. Prague vit encore sous le signe de ces deux écrivains qui, mieux que quiconque, ont exprimé son inéluctable condamnation, et par conséquent son malaise, sa mauvaise humeur, les expédients de sa ruse, ses mensonges, son ironie carcérale. + Lire la suite

13 novembre 2011
Les voyageurs étrangers ont toujours été frappés par le délabrement de cette ville sans joie, éternellement maussade, par sa passivité désolée et désarmante qui vous prend à la gorge, par sa majesté solitaire de souveraine déposée, et en même temps par la pâleur intense, la résignation profonde de ses passants engouffrés dans l'étranglement des rues où flotte la déliquescente présence des gloires anciennes. + Lire la suite