La résurrection de Fu Manchu


Livres Couvertures de La résurrection de Fu Manchu
3 étoiles sur 5 de 1 Commentaires client

La résurrection de Fu Manchu - Officiellement mort dans l'incendie de son repaire, il continue - mort ou vivant - à hanter Londres, la nuit. Après un répit qu'IL accorde pour récupérer le grand paon blanc sacré en fugue - la guerre reprend entre l'Occident incarné par Nayland Smith et l'Asie, le Mal incarné par Fu Manchu. "Seigneur des morts étranges", il déchaîne "l'horreur qui tousse, la camisole d'acier, et les rats de Canton carnivores". In extremis, l'Occident est sauvé par la trahison de Kà...

Télécharger Livres En Ligne

Détails La résurrection de Fu Manchu

Le Titre Du LivreLa résurrection de Fu Manchu
AuteurSax Rohmer
ISBN-102264011750
Editeur10-18
Catégorieslittérature
Évaluation du client3 étoiles sur 5 de 1 Commentaires client
Nom de fichierla-résurrection-de-fu-manchu.pdf
La taille du fichier29.82 MB


16 mars 2012
Déclaré mort dans un incendie, Fu Manchu réapparaît pour de nouveau incarner le crime et l'horreur absolue. Ce deuxième opus, de la série mythique de Sax Rohmer, fait la part belle à l'ambiance. C'est un roman de la littérature populaire du début du vingtième siècle, une "série B" qui a inspiré de nombreux auteurs de livres d'aventures et de policiers et même de nombreux cinéastes dans des réalisations pas toujours glorieuses. On peut préférer, du même auteur, "la clé du temple du ciel" plus abouti et mieux écrit. La série de Fu Manchu reste tout de même un petit plaisir, un peu vénéneux, que l'on peut s'offrir.

16 mars 2012
Avec précaution, nous soulevâmes la pauvre victime et la mîmes sur le dos. Je tombai à genoux et, les doigts tremblants, grattai une allumette. Une légère brise s'était levée et murmurait doucement dans les ormes. De la paume je protégeai la flamme. Elle éclaira faiblement le visage bruni de Smith dont les yeux agrandis d'horreur avaient un éclat anormal. Je me penchai davantage et la lumière mouvante de l'allumette effleura l'autre visage. - Mon Dieu ! fit Smith. Un faible souffle de vent éteignit l'allumette. De mémoire de chirurgien, je ne me souviens pas d'avoir rien vu de si horrible... (extrait du chapitre V "le filet") + Lire la suite