Une femme singulière


Livres Couvertures de Une femme singulière
3.33 étoiles sur 5 de 9 Commentaires client

Une femme singulière - Le train de vie que l'on mène chez les Chauverel laisse rêveur Henri, le fils de la maison. Comment sa mère, veuve depuis plusieurs années, se débrouille-t-elle pour payer réceptions, toilettes, voyages, appartement et tutti quanti alors que, de son propre aveu, le professeur Chauverel lui a laissé une fortune des plus médiocres ? D'où vient l'argent nécessaire à ces folies ? Henri, le fils qui adhère à un groupe idéaliste dont la devise est Tout ou rien) s'i...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Une femme singulière

Le Titre Du LivreUne femme singulière
AuteurJules Romains
ISBN-10B0000DUC9N
EditeurFlammarion
Catégoriesrécits
Évaluation du client3.33 étoiles sur 5 de 9 Commentaires client
Nom de fichierune-femme-singulière.pdf
La taille du fichier25.13 MB


30 avril 2013
Ce roman de Jules Romains prend naissance dans un petit bistrot, à travers la conversation qu'ont deux amoureux autour d'un café-crème. Henri Chauverel ne désire rien tant que de se marier avec Geneviève mais ils n'ont, tous deux, pas encore osé annoncer leur projet à leur famille respective. Lors d'une visite à maître Vichelet, son notaire, le jeune homme, jusqu'alors insouciant de sa situation matérielle, découvre que son statut d'héritier n'est pas si limpide qu'il y paraît. Stupéfait, il découvre même que sa mère, à qui il a signé procuration sur l'usufruit de son héritage, n'est en fait que sa belle-mère et il craint, soudain, qu'elle n'ait entamé, en menant une vie mondaine échevelée, le capital de ses revenus mensuels. De rencontres en découvertes, il en vient à soupçonner sa belle-mère de n'être qu'une aventurière venue de l'Europe de l'Est et qui, s'appuyant sur une identité italienne usurpée, s'est bâtie, en épousant Mr Chauverel, une personnalité mondaine flamboyante. Lors d'une réception, un petit homme, mystérieux conseiller d'ambassade, apprend à Henri, médusé, que Mme Chauverel aurait deux enfants à Rio, qu'elle serait une espionne et que certains la soupçonnent d'être une meurtrière.... Jules romains a choisi pour ce récit la forme du roman mais il aurait pu en faire aisément une superbe pièce de théâtre. Pour le fond, même s'il effleure le roman policier, peut-être même celui d'espionnage - seule Mme Chauverel serait à même de nous renseigner précisément - le propos de Jules Romains est bien de nous offrir une comédie. Et son pari est réussi de nous faire sourire de la crédulité de ce jeune homme à la recherche de ses origines et qui sent le sol se dérober sous ses pieds, de nous amuser de cet univers mondain et politique où personne ne sait vraiment qui est qui derrière des apparences souvent trompeuses. C'est, au final, un excellent roman dont la fin un peu décevante ne gâche en rien le plaisir de sa lecture. + Lire la suite

29 mai 2013
- Tu es dur. - Et toi, je te trouve soudain d'une indulgence anormale. Nous avons décidé d'être durs, tu le sais bien. Si dans cette époque pourrie nous nous donnons le luxe d'être compréhensifs et indulgents, nous sommes fichus

29 mai 2013
Les secrets forment des nappes souterraines, ou circulent dans le sous-sol. Ils ne montent que si on les aspire. Et ceux qui devraient donner l'ordre d'aspirer ou n'y pensent pas, ou en sont détournés par quelque convenance.