L'Année de la mort de Ricardo Reis


Livres Couvertures de L'Année de la mort de Ricardo Reis
4.01 étoiles sur 5 de 38 Commentaires client

L'Année de la mort de Ricardo Reis - Ricardo Reis est l'un des hétéronymes du grand poète portugais Fernando Pessoa. Créature imaginaire, qui pourtant s'inscrit dans la réalité en signant une œuvre poétique importante, il devient, sous la plume de José Saramago, le personnage central d'une fiction romanesque. Dans une Lisbonne changeante, que les reflets du Tage font parfois paraître comme irréelle, Ricardo Reis poursuit une quête d'identité où se mêlent le vrai et le faux ; les morts côtoient l...

Télécharger Livres En Ligne

Détails L'Année de la mort de Ricardo Reis

Le Titre Du LivreL'Année de la mort de Ricardo Reis
AuteurJosé Saramago
ISBN-102020364328
EditeurSeuil
Catégoriesmystère
Évaluation du client4.01 étoiles sur 5 de 38 Commentaires client
Nom de fichierl-année-de-la-mort-de-ricardo-reis.pdf
La taille du fichier22.97 MB


26 septembre 2007
Il n’y a pas de repos dans le monde, ni pour les morts ni pour les vivants. Alors où est la différence entre les uns et les autres. Il n’y en a qu’une, les vivants ont encore le temps de dire le mot, de faire le geste, mais ce temps leur est compté. Quel geste, quel mot. Je ne sais pas, on meurt de ne pas l’avoir dit, on meurt de ne pas l’avoir fait, c’est de ça qu’on meurt, pas de maladie, et c’est pour ça qu’un mort a tant de mal à accepter sa mort. + Lire la suite

10 juin 2013
Difficile de "rentrer "dans ce roman sans qq précisions surtout sur l'oeuvre de Pessoa a qui Saramago laisse ici un bel hommage: Pessoa avait la particularité de creer non seulement des personnages de roman mais aussi des auteurs des hétéronymes avec qui il exchange avec qui il s'engueule qu'il protège et qui font entièrement parti de son oeuvre en effet l'écrivain a depuis ses premiers textes montre une appétence pour la folie l'schizophrénie et les doubles personnalités delà cette rencontre imaginer par Saramaggo entre Pessoa et son "autre"

26 août 2014
"Roman étourdissant" promet la quatrième de couverture. Roman touffu en tout cas. le lecteur est censé osciller entre rêve et réalité, tout ça parce que le personnage central du livre est Ricardo Reis, pseudonyme du grand auteur portugais Pessoa. Mais la vie et l'oeuvre de Pessoa sont en elles-mêmes des rêveries identitaires assez incroyables. Isoler un des avatars que celui-ci avait créé pour en raconter la disparition ne m'a paru ni "étourdissant", ni novateur, ni particulièrement intéressant. À moins que ce roman ne soit la critique d'une certaine littérature, confite dans ses recherches formelles et complètement hors propos dès lors que fascisme et nazisme déferlent sur l'Europe. Auquel cas ce livre serait un enterrement de première classe pour Pessoa, réduit à l'insignifiance, traité comme un personnage de Nathalie Sarraute. Mais pour que je sache si mon hypothèse tient la route, il faudrait que je sois moins ignare en littérature lusitanienne; et comme je ne vais pas combler cette lacune, il ne me restera de cette lecture qu'un vague sentiment d'imposture et d'ennui. Édit: je viens de lire une interview de Saramago qui parle effectivement de règlement de compte. Mais cela ne transparaît absolument pas dans la manière dont ce livre est vendu au lecteur français. Je l'aurais sans doute davantage apprécié si j'avais su à quoi m'en tenir avant de le lire. + Lire la suite