Le complexe de Shéhérazade


Livres Couvertures de Le complexe de Shéhérazade
4 étoiles sur 5 de 1 Commentaires client

Le complexe de Shéhérazade - « La littérature est un espace commun qui nous protège contre la folie. » Bande dessinée et séries télévisées. Romans-fleuves et jeux de rôle. Obélix et Sherlock Holmes. Lovecraft et Romain Gary. Pour Joann Sfar, le plaisir de lire et de raconter une histoire ne tolère aucune forme de classification ou de hiérarchie entre les arts. Dans une promenade ludique qui rend ses lettres de noblesse à la culture populaire et célèb...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Le complexe de Shéhérazade

Le Titre Du LivreLe complexe de Shéhérazade
AuteurJoann Sfar
ISBN-101032901594
EditeurÉditions de l'Observatoire
Catégorieslittérature
Évaluation du client4 étoiles sur 5 de 1 Commentaires client
Nom de fichierle-complexe-de-shéhérazade.pdf
La taille du fichier27.46 MB


11 février 2018
La seule chose qui puisse aujourd'hui sauver - je n'ose pas dire notre civilisation, parce qu'aujourd'hui c'est un gros mot - disons notre espace de vie, c'est notre capacité à nous enthousiasmer pour des récits communs. La seule fois de ma vie où je me suis fait beaucoup d'ennemis sur Twitter, c'est quand j'ai eu le malheur de dire après un match de football : « Je rêve qu'un jour un livre suscite autant d'enthousiasme. » Je me suis fait immédiatement traiter de petit-bourgeois. Ce qui m'agace, c'est le présupposé selon lequel ceux qui préfèrent le foot sont forcément pauvres. Mais pour le prix d'un T-shirt du PSG, on peut s'acheter 15 livres de poche ! Je fais la peau à ce genre de clichés méprisants qui laissent entendre que les livres sont réservés à une élite et que le foot serait le maximum de culture auquel on peut prétendre quand on est pauvre. Dieu sait que j'aime le sport et que je le porte très haut, mais il faudrait être fou pour le mettre au même niveau que la littérature. + Lire la suite

11 février 2018
Ouvrage qui veut insuffler l'amour des livres, et qui y réussit. Avec une sincérité et une présence qui inspirent l'admiration et la sympathie, Johann Sfar témoigne de ce qui lui a permis de devenir ce qu'il est : un lecteur-dessinateur-écrivain. Il décrit son trajet et invite le lecteur ou la lectrice à affronter les problèmes humains grâce au rire et à la fiction. Excellent livre.

14 février 2018
Je crois beaucoup plus aux vertus du rire qu'à celles du militantisme.