La grande poursuite


Livres Couvertures de La grande poursuite
3.6 étoiles sur 5 de 70 Commentaires client

La grande poursuite - Frensic, honorable agent littéraire, reçoit un jour le manuscrit d'un roman, Pitié, ô hommes, pour la vierge. Le sujet en est délicieusement scandaleux : il traite des amours d'un jeune homme avec une très vieille dame, et l'auteur tient absolument à rester anonyme. Frensic et son assistante Sonia Futtle décident alors de " monter un coup " littéraire. Ils choisissent, comme prête-nom, un obscur écrivaillon qui s'est vu refuser un ouvrage : Peter Piper. Ils r...

Télécharger Livres En Ligne

Détails La grande poursuite

Le Titre Du LivreLa grande poursuite
AuteurTom Sharpe
ISBN-102070379310
EditeurGallimard
Catégoriesinterview
Évaluation du client3.6 étoiles sur 5 de 70 Commentaires client
Nom de fichierla-grande-poursuite.pdf
La taille du fichier20.41 MB


21 juillet 2013
page 111 [...] - Mais ne devrait-il pas y avoir plus d'action ? dit Sonia un soir alors qu'il finissait de lire son travail du jour. Enfin, on dirait qu'il ne se passe rien. Ce n'est que de la description et des réflexions de gens. - Dans le roman contemplatif, la pensée, c'est l'action, dit Piper, citant mot à mot "Le roman moral'. Seul un esprit immature trouve satisfaction dans une action extérieure à lui-même. Ce que nous pensons et ressentons définit ce que nous sommes, et c'est dans l'essence cachée de la personne humaine que se jouent les grands drames de la vie. - Les sens ? dit Sonia avec espoir. - L'essence, dit Pipier. E S S E N C E. - Oh ! - Oui, l'essence, l'essence de l'individu. "Dasein" - Vous voulez dire "design" ? dit Sonia. - Non, dit Piper. "Dasein". D A S E I N. - Vous m'en direz tant, dit Sonia. Enfin, si c'est vous qui le dites ... - Et si le roman doit se justifier en tant qu'art d'expression intercommunicative, il se doit de ne traiter que de la réalité vécue. L'utilisation facile de l'imagination au-delà du paramètre de notre existence personnelle dénonce une superficialité qui ne peut avoir pour résultat que la non-réalisation de nos potentialités individuelles. - Est-ce que ça n'est pas un peu simpliste ? dit Sonia. [...] + Lire la suite

27 juillet 2012
Tout comme les fanatiques de sectes religieuses, elle avait consacré ce qui était déjà sacré et avait naître une intolérance intellectuelle qui éliminait tout ce qui n'était pas parfait. (XX p.305)

11 octobre 2014
J'ai découvert Sharpe par ce livre... Et si l'on est pas mort de rire du début jusqu'à à la fin, on sourit quand même beaucoup face la niaiserie de Piper, l'incapacité de Frensic à se sortir d'une situation qu'il ne maîtrise plus... Rajouter à cela une critique du système éditorialiste, un pointe d'énervement face à toute corporation religieuse, et vous obtenez un très, très bon roman... anglais, of course