Un été avec Homère


Livres Couvertures de Un été avec Homère
4.31 étoiles sur 5 de 8 Commentaires client

Un été avec Homère - "Au long de l'Iliade et de l'Odyssée chatoient la lumière, l'adhésion au monde, la tendresse pour les bêtes, les forêts - en un mot, la douceur de la vie. N'entendez-vous pas la musique des ressacs en ouvrant ces deux livres ? Certes, le choc des armes la recouvre parfois. Mais elle revient toujours, cette chanson d'amour adressée à notre part de vie sur la terre. Homère est le musicien. Nous vivons dans l'écho de sa symphonie." Homère continue de nou...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Un été avec Homère

Le Titre Du LivreUn été avec Homère
AuteurSylvain Tesson
ISBN-10284990550X
EditeurEditions des Equateurs
Catégoriesdocument
Évaluation du client4.31 étoiles sur 5 de 8 Commentaires client
Nom de fichierun-été-avec-homère.pdf
La taille du fichier29.6 MB


13 mai 2018
Quel merveilleux petit livre ! plein de poésie, de charme, de finesse, d'humour ... Avant de quitter le rivage, de larguer les amarres et de voyager en compagnie d'Homère et de Sylvain Tesson qui tient la barre, il faut ronger notre impatience en lisant son avant-propos. Nous découvrons, ravis ce que ce voyage dans le temps nous réserve ! Voguer, rêver, nous instruire, côtoyer les dieux, partager leurs agapes, perdre volontairement le temps, le retrouver, nous ressourcer en nous plongeant dans les eaux bleues mais tumultueuses de la Méditerranée, en étant, quelques fois happés dans les tourbillons de l'histoire, de la vie… Un voyage chimérique mais si réel, si actuel, une expérience spirituelle … Une lecture festive qui m'a permis de revisiter avec grand plaisir ces narrations épiques, magiques, mythiques que j'étudiais au lycée, de celles qui m'ont fait aimer avec passion l'Histoire.

13 mai 2018
Ulysse prend l'ascendant sur Circé, fait rendre forme humaine à ses marins, mais passe un an avec la magicienne parce que, tout de même, ce serait grand gâchis de croiser au large d'une île où bronze Greta Garbo.

24 mai 2018
Ulysse, "faux voyageur est aventurier par force et casanier par vocation", ironisait Vladimir Jankélévitch) (p.10)