Romantiques allemands (Bibliothèque de la Pléiade)


Livres Couvertures de Romantiques allemands (Bibliothèque de la Pléiade)
étoiles sur 5 de Commentaires client

Romantiques allemands (Bibliothèque de la Pléiade) - Comme leur nom le dit à peine, tant il semble aujourd'hui redondant, les Romantiques allemands, pour l'essentiel poètes et conteurs du début du XIXe siècle, familiers du mystère, du rêve et des univers enfouis dans la mémoire allemande, ont aussi, comme en écho à la Révolution française, ouvert leur pays, son histoire, sa langue, sa culture philosophique, scientifique et religieuse et même sa littérature à la curiosité universelle, révélant une étonnante puissance d...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Romantiques allemands (Bibliothèque de la Pléiade)

Le Titre Du LivreRomantiques allemands (Bibliothèque de la Pléiade)
AuteurErika Tunner
ISBN-10B0014KF79E
EditeurGallimard
Catégorieslittérature
Évaluation du client étoiles sur 5 de Commentaires client
Nom de fichierromantiques-allemands-bibliothèque-de-la-pléiade.pdf
La taille du fichier24.8 MB


06 mars 2014
C'est dans un rêve que la fleur bleue est apparue à Novalis.Or, cette image appartient déjà au folklore; Herder en fait remonter l'origine à la myhologie hindoue.Dans le rêve en apparence le plus personnel, la fleur, l'amour et la mort se mêlent et se confondent -tout comme dans les contes de fées ou dans les chansons populaires.Dans le rêve individuel comme dans les contes de fées ou dans les chansons populaires, les contraires ne sont plus contradictoires.Une princesse naît d'une goutte de sang, les arbres chantent, il pleut du vin, il neige des roses, les maisons sont en trèfle vert, et les ruisseaux sont de lait. + Lire la suite

04 mars 2014
Ce fut en grande partie par réaction contre les idées des Lumières que les romantiques allemands ont insisté sur la primauté de l'irrationnel. Il est vrai que les idées d'émancipation du dix-huitième siècle avaient eu en Allemagne une signification assez particulière.La littérature y était toujours restée étroitement liée à la religion.Si l'influence des couvents était allée en diminuant, les presbytères protestants par contre jouaient alors un rôle de premier plan. (Introduction) + Lire la suite

06 mars 2014
"L'imagination créatrice est l'organe propre à la divinité". Friedrich Schlegel, à propos des Discours sur la religion, définit le romantisme en faisant remarquer que d'après Schleirmacher, la raison ne connaît que le monde extérieur, mais qu'en laissant régner l'imagination, on arrive à Dieu. Novalis complète cette notion en écrivant en marge: "N'est-ce pas plûtôt le coeur?" Toujours est-il que leurs communes tendances les poussaient vers l'inexplicable, vers ce qu'ils désignaient par le vocable: das Wunder, signifiant à la fois ce qui est merveilleux, miraculeux et d'ordre mythologique.Ils constatent chemin faisant que la vie nocturne en favorise la naissance. + Lire la suite