Le Néant quotidien


Livres Couvertures de Le Néant quotidien
3.16 étoiles sur 5 de 75 Commentaires client

Le Néant quotidien - Zoé Valdés raconte l'histoire d'une jeune femme qui lui ressemble à s'y méprendre, depuis sa naissance très patriotique à Cuba, le 2 mai 1959, au lendemain d'un glorieux défilé de travailleurs, jusqu'à cette soirée ultime où, trente ans plus tard, en pleine \"période spéciale\" (privations, pénurie, liberté si précaire), les deux hommes de sa vie vont jouer aux échecs le privilège de finir la nuit avec elle. Dehors - dernier terme de cette éducation sentimentale et ...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Le Néant quotidien

Le Titre Du LivreLe Néant quotidien
AuteurZoé Valdés
ISBN-102742710035
EditeurActes Sud
Catégorieslittérature
Évaluation du client3.16 étoiles sur 5 de 75 Commentaires client
Nom de fichierle-néant-quotidien.pdf
La taille du fichier19.68 MB


16 mars 2012
Trois fenêtres grandes ouvertes confirment que la mer existe. Et si elle existe, je suis assise au bord du lit, comme chaque matin, en train de boire à petites gorgées un café noir et amer, en poudre il y a quelques minutes, et liquide à présent. Depuis combien de temps ai-je commencé cette cérémonie matinale ? Boire du café en contemplant la mer, comme si les vagues étaient des fragments de vie. L’eau est fascination lente, sérénité maximale, effroi curieux qui apaise. Je fais la même chose depuis un nombre infini d’aurores, traverser l’écume, le corps hiératique, tandis que l’âme me susurre qu’elle existe, comme la mer. Comme le mal du déséquilibre. En moi, comme partout sur terre. + Lire la suite

09 février 2014
Cuba, La Havane. Il n'y a rien à faire ici bas. Nada. Comment se fabriquer un avenir quand le présent est vidé de toute substances ? Partir semble la meilleure solution. Yocandra, l'héroïne refuse l'exil. Même si le poids des départs lui pèse. Zoé Valdès raconte ce parcours initiatique (son parcours ?) politique, intellectuel et sexuel. Elle porte un regard lucide sur un pays écrasé par la dictature. Ou les privations de tout ordre rendent fataliste ceux qui ne peuvent s'enfuir. Loin des couleurs cartes postales de l'ile, ici c'est un horizon désespérément bouché qu'elle nous décrit. Son livre témoigne de l'incroyable chape de plomb maintenue par le régime castriste. Mais l'humain peut s'habituer à tout, même au pire. Ce court roman de Valdès en est un exemple parfait. Un bon roman pour témoigner du quotidien dans une dictature.

25 janvier 2015
Pas besoin d'être sorcière pour deviner que j'allais tomber amoureuse,pas seulement parce que je passais ma vie à tomber amoureuse, une vraie maladie, mais parce que je traversais un désert de solitude, à cause de ces compagnies éphémères, et que j'avais besoin de quelqu'un d'intelligent, d'énigmatique. J'avais besoin du big love, de mourir d'amour, de vivre d'amour, de me défoncer. D'un type qui me fasse craquer, et réciproquement. De craquer à deux. Page 130 + Lire la suite