Forces d'élite, Tome 3 : En pleine course


Livres Couvertures de Forces d'élite, Tome 3 : En pleine course
3.95 étoiles sur 5 de 11 Commentaires client

Forces d'élite, Tome 3 : En pleine course - Jake "le Serpent" Sommers a reçu son nom de code quand il était un SEAL, parce qu'il frappe rapidement et discrètement, avec la même efficacité mortelle que le fameux reptile. C'est de cette manière qu'il a brisé le coeur de Michelle Carter. C'était pourtant le seul moyen de la préserver, de garantir sa sécurité. Quatre longues années plus tard, Jake est déterminé à obtenir une seconde chance. Mais pour regagner le coeur et les bras de Michelle, Jake va devoir prouv...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Forces d'élite, Tome 3 : En pleine course

Le Titre Du LivreForces d'élite, Tome 3 : En pleine course
AuteurJulie Ann Walker
ISBN-102290074020
EditeurJ'ai Lu
Catégoriesrécits
Évaluation du client3.95 étoiles sur 5 de 11 Commentaires client
Nom de fichierforces-d-élite-tome-3-en-pleine-course.pdf
La taille du fichier24.77 MB


06 janvier 2017
- Sérieusement, les gars, ça craint, murmura Pasteur tout en maintenant le canon de son M4 braqué sur le chef taliban assis en tailleur sur le sol parsemé d’éclats de schiste. La bouche d’Al-Masri avait beau être recouverte de ruban adhésif, il n’était pas difficile d’interpréter les plis grimaçants de son visage barbu ou la lueur de haine brute qui brillait dans ses yeux noirs. Ça craint. Jacob Sommers, surnommé Jake le Serpent, ne pouvait qu’approuver cette évaluation incroyablement concise – quoiqu’un peu trop sage – de la situation. Personnellement, il l’aurait volontiers qualifiée de « bordel ». « Bordel sans nom », même, pour être plus précis, mais c’était toute la différence entre Pasteur et lui. Il jurait comme le marin qu’il était tandis que Pasteur était connu pour se laisser parfois aller en lançant un « mince alors ! » bien senti. À vrai dire, la façon d’en parler n’avait pas grande importance. Ce qui comptait, c’était que leur mission tout entière n’avait été qu’une succession de désastres. À commencer par leur unique radio satellite réduite en miettes contre le flanc de la montagne quand sa lanière s’était rompue durant leur largage en territoire ennemi. Puis, alors qu’ils s’emparaient d’un Al-Masri endormi dans l’une des minuscules maisons entassées dans la vallée en contrebas, ils avaient été repérés par l’un de ses hommes qui avait eu l’idée saugrenue d’aller pisser à trois heures du matin. Après quoi l’armée du chef taliban avait quitté le village pour déployer ses troupes en travers de la vallée, coupant la retraite à Jake et à son équipe. N’ayant pu honorer leur rendez-vous d’évacuation hors de ce trou à rats paumé, ils s’étaient retrouvés forcés de se cacher dans un minuscule bosquet d’arbres accrochés de manière précaire à la montagne aride et escarpée. Et, cerise de fumier sur ce gâteau à la merde, le soleil qui se levait au-dessus des pics à l’est n’allait pas tarder à les éclairer de sa funeste lumière. - Bon, qu’est-ce que vous voulez faire, les mecs ? demanda Rock avec sa lente diction à l’accent cajun. Jake lui adressa un bref coup d’œil avant de reporter son attention sur le visage balafré du responsable de la mission. + Lire la suite

29 avril 2015
Avis très mitigé. J'avais beaucoup aimé le premier opus de cette série et le deuxième bien que moins bon m'avait poussé à connaître la suite des BKI. On est dans un univers ultra codifié en terme de romantic suspense avec des militaires officieux mais très patriotiques qui ne vivent que pour défendre l'oncle Sam des méchants. La description est assez grossière mais je m'éloigne peu de celle de l'auteure. C'est peut-être une des choses qui d'ailleurs m'a le plus embêté dans ma lecture. Tout est très (trop) caricatural. Jake est un militaire traumatisé par son passé de soldat et c'est pour cela qu'il n'arrive pas à s'engager avec la femme de sa vie qui est aussi la soeur de Boss (le héros du deuxième tome). Pourquoi pas... Mais j'ai eu du mal avec la justification de l'auteure quant aux difficultés du Serpent à s'engager. C'est trop léger pour qu'on y croit vraiment. le personnage n'est pas assez fouillé et profond pour que ses crises de consciences soient crédibles. Le héros reste éloigné de sa Belle pendant plusieurs années. Il aurait pu en rester là ... mais non. Que va-t-il faire ? Il va la pousser dans les bras de son meilleur ami. Et oui ça surprend comme logique... À ce moment là, j'ai posé mon livre avec un gros doute quant à suite de ma lecture.Mon sentiment a été renforcé par la réaction de la jeune femme. Shell aime sans restriction Jake. Il est L'HOMME de sa vie. Pourtant quelques jours après avoir été éconduite par le Serpent, elle épouse le « copain roue de secours ». Que fait Jake en découvrant que la FEMME de sa vie va en épouser un autre. RIEN. C'est vrai qu'en romance, il y a beaucoup d'incohérences mais pour que tout ça prenne, il faut la magie de la plume de l'auteure ce qui n'est malheureusement pas le cas ici. Alors c'est vrai que le dernier quart du roman est meilleur. Essentiellement parque ce que de bons rebondissements ont relancé mon intérêt mais ils sont arrivés trop tard. Ils donnent juste une accélération, une finalité trop abrupte. Je pense que l'auteure aurait du amener cela bien en amont pour justement étoffer les rapports Jake/Shell. Alors même si je n'aime pas dire du mal d'une auteure et d'un livre . Je dois quand même avouer que la construction du récit et des différentes étapes de l'histoire ne m'ont pas convaincu. Une déception Lien : http://www.babelio.com/livre.. + Lire la suite

02 avril 2017
Lien : http://meslivres-monplaisir...