City Boy : Chronique new-yorkaise


Livres Couvertures de City Boy : Chronique new-yorkaise
3.69 étoiles sur 5 de 16 Commentaires client

City Boy : Chronique new-yorkaise - Dans le New York des années 70, en plein marasme économique, Jasper Johns et William Burroughs fréquentaient les mêmes cocktails, et l’on surprenait aussi bien un débat sur Marx au New York City Ballet que des ébats dans les entrepôts ou derrière les camions le long de l’Hudson. C’est dans ce décor que le jeune écrivain Edmund White fait ses débuts : des années de bohème, sans argent, sans contrat pour un nouveau livre, une parenthèse à Venise, chez Peggy Guggenheim...

Télécharger Livres En Ligne

Détails City Boy : Chronique new-yorkaise

Le Titre Du LivreCity Boy : Chronique new-yorkaise
AuteurEdmund White
ISBN-102259211380
EditeurPlon
Catégorieslittérature
Évaluation du client3.69 étoiles sur 5 de 16 Commentaires client
Nom de fichiercity-boy-chronique-new-yorkaise.pdf
La taille du fichier20.46 MB


03 février 2014
L'auteur évoque dans ce livre ses premières années d'installation à New York dans les années soixante et en particulier un de ses endroits favoris: la librairie Gotham à New York. Je me régale avec cette lecture! Lien : http://liratouva2.blogspot.f..

11 septembre 2011
Même si j'ai toujours accordé beaucoup de valeur à l'amitié, j'étais alors incapable de deviner qu'il est plus amusant de se soûler avec un ami qu'avec un amant. L'amour est une source d'angoisse avant d'être une source d'ennui ; seule l'amitié nourrit l'âme. L'amour fait naître en nous de grandes attentes qu'il ne comble jamais ; les espoirs fondés sur l'amitié sont plus légers et immédiats, et n'existent que parce qu'ils ont déjà été satisfaits. L'amour est un scénario sur quelques rares thèmes ressassés que nous avons du mal à suivre, bien que nous nous efforcions de nous conformer à son ton. L'amitié est un permis de séjour qui nous permet d'aller n'importe où et d'agir exactement au gré de notre fantaisie. + Lire la suite