India place


Livres Couvertures de India place
4.16 étoiles sur 5 de 37 Commentaires client

India place - Traduction : Benjamin Kuntzer Étudiante, Hannah fait la rencontre de Marco, un Américain d’origine italienne, venu s’installer pour d’obscures raisons à Édimbourg. Petit à petit, ils se lient d’une profonde amitié qui, chez la jeune fille, évolue bientôt vers une passion qu’elle garde secrète. Est-ce fou d’envisager une quelconque relation amoureuse avec Marco ou bien a-t-elle des raisons d’y croire ? Quand enfin elle ose lui avouer ses sentiments, i...

Télécharger Livres En Ligne

Détails India place

Le Titre Du LivreIndia place
AuteurSamantha Young
ISBN-102290124990
EditeurJ'ai Lu
Catégoriessaga
Évaluation du client4.16 étoiles sur 5 de 37 Commentaires client
Nom de fichierindia-place.pdf
La taille du fichier27.49 MB


17 août 2016
Tout le monde n'a pas la chance de trouver le grand amour à dix-huit ans. Certaines d'entre nous doivent embrasser des tas de crapauds avant de trouver leur prince.

25 juillet 2016
— Han… — Je t’ai envoyé des tas de signaux horriblement contradictoires. (Je me libérai de son étreinte, imposant une distance nécessaire entre nous.) Je suis navrée. Vraiment, vraiment navrée. Mais je dois y mettre un terme. Ce n’est juste ni pour toi ni pour moi. Il faut qu’on arrête. — Ou alors, tu pourrais reconnaître que tu flippes à l’idée de me laisser une autre chance de te prouver que tu n’as pas à avoir peur. Que toi et moi, ça peut marcher. Je secouai la tête et fis un vaste geste du bras pour désigner la situation dans laquelle nous nous trouvions. — On nage en plein psychodrame. — Ah ouais ? rétorqua-t-il. Et alors ? Tout le monde connaît des drames. Mais on s’en relève. Il essaya de combler l’espace nous séparant, mais je me reculai derechef. Cela le mit en rage. — Tu sais quoi ? J’ai merdé, il y a cinq ans. Dans les grandes largeurs. Et je ne me le pardonnerai sans doute jamais. Mais je ne peux pas me battre si tu ne veux pas te battre à mes côtés. Tu sais ce que ça me fait de te quitter chaque soir ? Ça me rappelle le connard qui t’a plantée il y a cinq ans. Et je refuse de rester ce gamin-là. (En deux enjambées, il put poser les mains sur mes épaules.) Fini de jouer, Hannah. S’il te plaît. Stop. Soit tu acceptes de saisir cette chance avec moi, soit tu refuses et je disparais pour de bon. Son ultimatum me tétanisa. La peur me paralysait. Un voile de douleur recouvrit les prunelles de Marco, qui me lâcha doucement. Figée sur place, incapable de le retenir, je le regardai se diriger vers la porte pour la déverrouiller. — Tu ferais mieux d’aller rejoindre Cole et moi, mon rencard. — Marco… (Mes lèvres avaient bougé d’elles-mêmes pour prononcer son prénom, l’implorant de comprendre.) On n’arrête pas de se faire du mal. — Non. (Il me jeta un regard par-dessus son épaule et je tressaillis de le voir ainsi au supplice.) Je t’ai fait du mal sans le vouloir. Depuis, tu nous fais volontairement souffrir tous les deux. (Il poussa un soupir, semblant incapable de couper définitivement les ponts, et ajouta :) Ma chérie, si tu reviens un jour à la raison, tu sais où me trouver. Mais je ne t’attendrai pas éternellement. + Lire la suite

25 août 2016
- J'imagine que, pour que tu me harcèles comme ça depuis des semaines, tu n'as personne non plus ? Ses lèvres se retroussèrent légèrement aux commissures, me donnant envie d'embrasser sur-le-champ cet endroit irrésistible. - Si, j'ai quelqu'un. Il faut juste que j'arrive à la convaincre.