The end


Livres Couvertures de The end
4.38 étoiles sur 5 de 28 Commentaires client

The end - Dans le cadre d'un stage, Théodore Atem intègre une équipe de chercheurs basée en Suède qui travaille sur la communication des arbres entre eux et avec nous. Ce groupe de travail dirigé par le professeur Frawley et son assistante Moon, tente de démontrer que les arbres détiennent les secrets de la Terre à travers leur ADN, leur codex. C'est en recoupant ces génomes avec la mort mystérieuse de promeneurs en forêt espagnole, le comportement inhabituel des animaux sauv...

Télécharger Livres En Ligne

Détails The end

Le Titre Du LivreThe end
AuteurZep
ISBN-102369816058
EditeurRue de Sèvres
Catégoriesfables
Évaluation du client4.38 étoiles sur 5 de 28 Commentaires client
Nom de fichierthe-end.pdf
La taille du fichier27.6 MB


02 mai 2018
S’appuyant sur une incroyable anecdote que lui a racontée son fils aîné, étudiant en botaniste, Zep nous plonge dans un récit d’anticipation passionnant, annonçant des lendemains d’apocalypse.

28 avril 2018
La forêt n'a pas besoin d'un détective pour la défendre... elle était là avant nous. Elle le sera encore après nous. Je ne sais toujours pas pourquoi elle nous tolère...

16 mai 2018
BD d'anticipation, fable écologique, conte philosophique, la dernière bande dessinée de Zep nous offre un moment de poésie et de réflexion. On est demain ou aujourd'hui dans une réserve scandinave, un vieux savant étudie le « codex » des arbres avec ses jeunes assistants, le rebelle Théodore et la douce Moon. Son postulat, moqué de tous : les arbres communiqueraient entre eux à travers un système complexe d'émissions chimiques et réguleraient l'occupation de la planète. Ils auraient éliminé la totalité des dinosaures il y a 2 millions d'années, et localement, de temps en temps, la faune ou l'être humain, quand ceux-ci déséquilibraient leur biotope. le dessin est sobre, les pages monochromatiques dans des couleurs douces et pastels : ocre, vert et beige-brun pour rappeler les feuilles des arbres, gris-bleu pour évoquer la nuit, rougeâtre pour la mort. Quelques planches sont magnifiques (p. 57 par exemple, où deux arbres se font l'allégorie d'une scène d'amour). Je ne vais pas dévoiler la fin de l'histoire, ce serait trop dommage. Mais elle est triste et fatale, avec une note d'espoir, le message d'un Zep militant écologiste… J'avais beaucoup aimé « un bruit étrange et beau ». J'ai adoré ce nouvel album. + Lire la suite