Dans les pas d'Alexandra David Néel


Livres Couvertures de Dans les pas d'Alexandra David Néel
4 étoiles sur 5 de 2 Commentaires client

Dans les pas d'Alexandra David Néel - « En 1924, déguisée en mendiante tibétaine, Alexandra David-Néel franchit en quatre mois mille huit cents kilomètres de forêts, fleuves, vallées profondes et hauts sommets entre Yunnan et Tibet pour arriver clandestinement à Lhassa, alors interdite aux étrangers.À presque un siècle de distance, nous avons voyagé sur ses traces. En pleine mutation économique, touristique, uniformisatrice, la civilisation tibétaine est peut-être en train de disparaître sous les coups ...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Dans les pas d'Alexandra David Néel

Le Titre Du LivreDans les pas d'Alexandra David Néel
AuteurÉric Faye
ISBN-102234079586
EditeurStock
Catégoriesrécits
Évaluation du client4 étoiles sur 5 de 2 Commentaires client
Nom de fichierdans-les-pas-d-alexandra-david-néel.pdf
La taille du fichier23.14 MB


08 mai 2018
La veille au soir, à Pékin,....nous étions restés assis à la terrasse d’un infâme bouiboui (infâme mais très bien situé), nous étouffant de raviolis à la farce rare et indéfinie, et de baozi, ces petits pains fourrés qui peuvent, à l’occasion, être délicieux –mais ceux-là ne l’étaient pas : bien que vaguement garnis d’épinards, ils appartenaient indéniablement à la catégorie « estouffe belle-mère », comme on dit dans le Sud. + Lire la suite

06 mai 2018
Coincée au milieu d’immeubles de béton austère, la mosquée de Pékin est une succession de temples tout ce qu’il y a de chinois, sans rien qui indique une quelconque touche musulmane, si ce n’est une inscription en arabe stylisé au fronton de l’un d’eux. Trois semaines plus tard à Dali, dans le Yunnan, nous verrons une église catholique qui ne se distinguera de n’importe quel autre temple chinois que par la présence d’une croix la couronnant. Les Chinois, on le sait, sont dans tous les domaines les rois de la contrefaçon. Ils sont aussi ceux de l’assimilation. + Lire la suite

09 mai 2018
Alexandra David-Néel n'était pas une inconnue pour moi avant la lecture de ce récit de voyage d'Eric Faye et Christian Garcin puisque j'avais lu avec beaucoup d'intérêt (et même relu) les deux volumes des lettres adressées à son mari , parues au milieu des années 1970 chez France-Loisirs sous le titre de "journal de voyage". Son extraordinaire ténacité, son incroyable entêtement aussi (elle ne devait pas être précisément quelqu'un de facile à vivre), et malheureusement aussi une certaine forme d'orgueuil qui transparaissait dans ses lettres, m'avait laissé peu d'envie d'aborder le reste de son oeuvre. Au lecteur qui voudrait en savoir plus sur cette exploratrice et érudite hors du commun, le présent récit apportera toutes les informations nécessaires ,avec beaucoup de plaisir de lecture. Même s'ils sont vraiment "fans" d'A.D.N., comme ils la surnomment, Eric Faye et Christian Garcin ne se bornent pas à revenir sur ses pas ,tant les régions et villes chinoises d'il a y cent ans ont peu à voir avec celles d'aujourd'hui, et c'est à mon sens la part la plus intéressante de ces impressions de voyage. le décalage est proprement phénoménal et pourtant le passé n'est pas totalement oublié dans ce Tibet modernisé. Les photos gagnent sûrement à être vues dans l'édition papier, car au format liseuse c'est un peu juste.... Merci aux éditions Stock et à NetGalley de m'avoir permis de découvrir ce livre. + Lire la suite